Assurance vie : Diversifiez votre contrat

Assurance vie : Diversifiez votre contrat

Crise sanitaire ou pas, le scénario du rendement se répète depuis plusieurs années : la baise des taux des obligations dans lesquelles sont majoritairement investis les fonds euros sécurisés de l’assurance vie pèse sur la performance de votre contrat. Et les rendements ne devraient pas remonter aussi vite.

Erosion des rendements

Certes, certains assureurs pourraient descendre sous le seuil symbolique de 1% mais on les imagine mal s’y risquer.

Pour deux raisons : premièrement ils peuvent piocher dans plusieurs réserves pour doper la performance de leurs contrats en euros. A commencer par la provision pour participation aux bénéfices qui représente plus de 4% de l’encours des fonds en euros. Autre possibilité, la plus values latentes sur actions et fonds immobiliers que l’on trouve parfois dans les fonds euros.

Tenir compte de l’inflation

Ensuite, pour demeurer compétitive, l’assurance vie en euros doit continuer à afficher un rendement supérieur à celui du Livret A 0.50%.

Les assureurs ont tout intérêt à attirer une partie des quelque 135 milliards que les ménages français ont économisés depuis janvier et qui restent, pour l’instant, en grande partie figés sur les comptes courants ou sur les livrets.

Pour apprécier la performance des fonds euros, il faut toujours la comparer avec le taux de l’inflation, prévu à plus de 0.5% pour 2020.

La stratégie du 60-40

Cette année pourrait ressembler à 2020 : baisse limitée des taux des fonds euros et forte volatilité des marchés. Même s’il rapporte peu, mieux vaut garder son fonds en euros qui joue un rôle d’amortisseur.

Conseil pour 2021 : diversifiez vos placements en appliquant la stratégie 60 -40 soit 60% sur le fonds euros et 40% en unités de comptes. Pour réduire les risques et éviter d’investir quand les marchés financiers sont au plus haut étalez dans le temps vos investissements en Bourse.

Source : Le revenu.

Laisser un commentaire